Château l’Evesque, un blanc complexe aux reflets dorés mystérieux

Parfois le hasard fait décidément bien les choses. Ouverte il y a quelques semaines, cette bouteille de blanc 2009 m’avait beaucoup intriguée. D’abord par son étiquette, toute en sobriété, puis par sa robe, d’un jaune or très mystérieux qui n’incitait qu’à une chose :Lire la suite »

Publicités

De la Terre à la Lune, Combel la Serre nous offre un beau voyage

En cette semaine de périgée lunaire, notre satellite a rarement été aussi proche de nous. De là à franchir le pas pour y voyager, si l’exploit réalisé en 1969 n’a jamais fait naître en moi l’envie de récidive qui anime certains, il faut bien reconnaître que ce satellite désertique, de Jules Verne à Cournou en passant par Méliès, Cyrano de Bergerac et même Disneyland, a suscité bien d’intérêt et a souvent alimenté bien de nos rêves.Lire la suite »

La Ruche Qui Dit Oui : le pouvoir de consommer local !!

La curiosité pour le vin mène décidément à tout. La Ruche Qui Dit Oui, déjà rien que le nom interpelle. La première fois que ce nom m’est apparu c’était début 2012 au hasard d’une navigation parmi les liens recommandés par un vigneron du Var. Probablement que mon attrait pour le miel y est pour beaucoup, mais ce nom est habilement choisi car à sa lecture ce sont les représentations qu’on associe aux ruches qui frappent notre imagination : des abeilles , un foisonnement permanent, une société organisée autour d’une reine… La promesse ? Se rassembler pour acheter les meilleurs produits aux agriculteurs et aux artisans de nos régions.

Lire la suite »

Maison Matthieu : le saumon fumé pour se faire plaisir l’esprit tranquille

Souvent oublié une partie de l’année, le saumon est régulièrement un des invités privilégiés de nos tables festives de fin d’années. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais depuis pas mal d’années j’avais cessé d’espérer déguster un bon saumon fumé… Trop gras, « rosé » à l’extrême, trop écœurant à mon goût, finalement refusant poliment d’en consommer. Je me suis parfois laissé convaincre sans grande conviction avec un résultat toujours mitigé. Non décidément le saumon fumé devait être fâché avec mes papilles. La solution était-elle dans le choix du produit, celui du mode de distribution ? Et la sempiternelle question à laquelle les amateurs comme les professionnels sont confrontés s’est aussi posée : saumon sauvage ou saumon d’élevage ? Y avait-il un gage de qualité ?Lire la suite »

Laguiole enfin proche d’une IGP !!

Si la France est le pays du vin, c’est également celui du couteau, avec bon nombre de modèles régionaux représentant autant de cultures et de terroirs. Tout le monde ou presque connaît le couteau Laguiole, mais savez-vous d’où vient ce nom ? Est-ce une marque ? Une appellation ? Une origine contrôlée ou protégée ? Pas vraiment. Il s’agit simplement du nom d’une commune en Aveyron dans laquelle a été créé le couteau Laguiole reconnaissable par sa forme et sa célèbre abeille. Trop célèbre ? Probablement et victime de son succès mais surtout de la contrefaçon !!Lire la suite »

Domaine de Sulauze : une philosophie de vie

Situé entre Istres et Miramas, voici un domaine viticole qui sait aussi cultiver ses convictions. J’avais annoncé dans un précédent article consacré à un de leur vin rosé (Pomponette) que j’appréciais particulièrement la philosophie de Karina et Guillaume Lefèvre. Passionnés par leur métier,  ils défendent leurs convictions avec vigueur et cela transparaît dans chacune de leurs activités.

Lire la suite »

Bannière présentation Tina's Café

Nouveau à Venelles : Tina’s Café !

Mise à jour mai 2017 : la belle histoire aura duré moins d’un an, l’établissement est définitivement fermé, dommage…


Ouvert depuis juin 2016, c’est un peu devenu ma cantine. Le concept : une nourriture saine « maison » réalisée à partir de produits frais, locaux ou bio. Un plat du jour qui change tout le temps alternant selon les saisons chaud, tiède et froid. Possibilité de déjeuner sur place ou à emporter.Lire la suite »

Connaissez-vous Pomponette ?

Le rosé ? Très peu pour moi. C’est du moins la réponse que j’ai souvent faite. Si le monde se divisait en 3 couleurs, ma préférence irait 75% au rouge, 20% au blanc et 5% au rosé. Et pourtant… à ma grande surprise je suis tombé sous le charme de Pomponette…

Lire la suite »